Corse : Sous le soleil du Sud

Plage Porto Vecchio Corse

De Porto-Vecchio à Sartène, les plages rivalisent de beauté, la mer fait tout pour être plus bleue que bleue et les paysages semblent tout droit sortis d’un rêve. Sur ces terrains variés naissent des vins de caractère, des vins de soleil qui ont su garder une âme de gourmets. Partons à la découverte des vignobles les plus méridionaux de l’île…

Voyager dans le vin du sud de la Corse:

Mes coups de coeur dans le sud de la Corse:


Attention, vous n’allez plus savoir où donner de la tête. Regarder vers la mer et les plages paradisiaques autour de Porto Vecchio ou bien se lancer à l’assaut de la montagne et des aiguilles de Bavella ? Descendre au pied des falaises pour admirer Bonifacio accrochée sur son promontoire de calcaire ou rester sur ses hauteurs pour apercevoir en face l’île sœur de Sardaigne ? Partir vers la préhistoire sur le site archéologique de Cucuruzzu ou s’adonner au farniente sous le regard du majestueux lion de Roccapina ?

Le sud de la Corse compte un nombre de merveilles naturelles presque indécent. Les plages, de Pinarello, au nord de Porto-Vecchio, à Campomoro, au sud de Propriano, sont toutes des chefs d’œuvres de mer turquoise et de sable blanc. Bonifacio, la ville funambule accrochée à sa falaise de calcaire, vaut à elle seule un détour par le Grand Sud. En repartant vers Sartène, c’est le maquis inviolé qui s’étend à perte de vue.

Bonifacio Corse
Bonifacio, accrochée à ses falaises de calcaire. (c)AC

La « Dame de Bonifacio » a entre 30 et 35 ans, mesure 1,54m et a vécu… il y a 9500 ans.

Son squelette, retrouvé sur le site archéologique de Araguina-Sennola, témoigne de l’occupation très ancienne de l’île. Il est aujourd’hui conservé au musée de l’Alta Rocca, à Levie.

Mais au-delà des beautés naturelles, c’est ici que vous retrouverez l’âme de la Corse, des mégalithes dressés par les premiers habitants de l’île aux villages de l’Alta Rocca, en passant par le vignoble de Figari, un des plus anciens de Corse. Ecrasées de soleil en été, soumises aux vents toute l’année, les vignes de l’AOP Figari ont résisté et donnent aujourd’hui naissance à des vins parmi les plus en vue de l’île.

Les vignobles de Porto-Vecchio, petite AOP qui ne compte que 4 vignerons, font face au soleil levant et traduisent toute la richesse de ce terroir particulier, entre forêts de chênes-liège et mer.

Du côté de Bonifacio, c’est une renaissance du vignoble qui a lieu depuis quelques années. Sur des falaises calcaires battues par les vents, quelques familles ont fait le pari de replanter de la vigne. Bien accrochés pour résister aux rafales, les ceps puisent dans le sol calcaire minéralité et fraîcheur. Bonifacio semble s’imposer comme le nouvel Eldorado du vin en Corse. Quant au vignoble de Sartène, « la plus Corse des villes corses » comme l’écrivait Mérimée, il donne des rouges étoffés et au caractère bien trempé… comme cette région !

A noter : L’Office du tourisme de Sartène organise, pendant l’été, des visites dans les domaines viticoles sartenais en compagnie d’un sommelier. Infos et réservations: https://lacorsedesorigines.com/agenda/visite-oenologique

Dans le Sud, vous vous régalerez de la charcuterie dans les villages, mais aussi du pain des morts, aux noix et raisins secs, confectionné traditionnellement à Bonifacio à l’occasion de la Toussaint, et des aubergines à la bonifacienne, garnies au fromage corse…

Voyager dans le vin du Sud de la Corse

Reconnecter l’homme et la nature au Domaine de Torraccia 

Si vous êtes à la recherche d’une expérience quasi spirituelle avec le vin, direction le Domaine de Torraccia, à quelques kilomètres au nord de Porto-Vecchio. Marc Imbert, qui a repris le domaine de son père en 2008, est intarissable sur le vin, la vigne, la nature. Il travaille en bio mais surtout il observe ses vignes, les écoute, expérimente des solutions pour apporter de la richesse au sol ou retenir la moindre goutte de rosée pendant les étés arides. Ses vins, fins et élégants, sont une déclaration d’amour à la nature et au plaisir.

Domaine de Torraccia Corse vignoble
(c)Domaine de Torraccia / C.Cruells

Il vous est possible de vous rendre à la cave pour déguster les vins. Prenez votre temps, posez-vous un peu, et commencez à parler avec le maître des lieux s’il est là… vous n’allez plus vouloir partir ! Durant l’été, le domaine accueille également des concerts, le plus souvent de musique classique, durant lesquels il est possible de boire un verre de vin et de manger un morceau. Pendant les vendanges, il est possible de venir cueillir ses grappes et de faire l’expérience du pressage pour repartir avec son propre jus de raisin, à faire fermenter ou à boire comme ça ! Pour des formules plus privatives, le domaine de Torraccia est à votre écoute. Infos: http://www.domaine-de-torraccia.com/

Voir les vignes de l’extrême au Domaine Zuria 

Il fallait être un peu fou pour planter des vignes sur ce plateau (« u piale » en corse) battu par les vents presque 365 jours par an. Pourtant, le pari était gagnant: dans la renaissance du vignoble de Bonifacio, la famille Zuria s’est fait une très belle place grâce à des vins qui tirent le meilleur des sols calcaires de la région. Rouges à gros potentiel d’évolution, blancs légèrement salins, rosés simples et élégants: vous aurez l’embarras du choix.

Domaine Zuria Bonifacio Corse vignoble
Les vignes et en contrebas la nouvelle cave du domaine Zuria. (c)AC

Les vignes sont difficiles d’accès mais dès cet été le Domaine Zuria vous accueille dans une magnifique cave toute neuve, située en contrebas de la route reliant Porto-Vecchio à Bonifacio. Impossible à rater, à tel point qu’il sera sans doute nécessaire de prendre rendez-vous pour les visites et dégustations. On vous tient au courant à l’ouverture de ce nouveau et important lieu du vin à Bonifacio. Infos: https://www.domainezuria.com/

Admirer le panorama au Castellu di Baricci

Domaine Castellu di Baricci Sartène Corse
(c)Castellu di Baricci
Domaine Castellu di Baricci Sartène Corse

Les vignes sont nichées dans la vallée de l’Ortolo, au pied de l’Omu di cagna, cet homme de pierre posté depuis des millénaires au sommet de la montagne. Dans cette région chaude et aride, la vallée est un souffle d’air frais pour la vigne, qui bénéficie de nuits tempérées même l’été. Sur 16 hectares en coteaux, niellucciu, sciaccarellu, vermentinu et depuis peu minustellu, un cépage endémique corse qui revient en force, s’épanouissent pour donner des vins élégants et structurés, en AOP Sartène et, cerise sur le gâteau, en bio avec des soupçons de biodynamie (décoctions de prêle et d’ortie pour fortifier la vigne).

Vous pouvez bien entendu vous rendre au caveau pour déguster gratuitement les vins du Castellu di Baricci mais si vous voulez faire une visite plus approfondie, deux options s’offrent à vous: prendre rendez-vous avec Elisabeth, la maîtresse des lieux, ou bien vous offrir un séjour dans une des trois maisons de famille proposées à la location sur le domaine. Dans l’ancien chai ou dans les anciennes écuries, ces hébergements haut-de-gamme accueillent jusqu’à 10 personnes chacun.

Piscine, vie au beau milieu des vignes (attention en période de vendanges, le réveil peut être très matinal !), en été comme en hiver, ces belles demeures vous promettent luxe, calme et découvertes oenologiques ! Elisabeth se fera également un plaisir de vous révéler quelques secrets sur sa région, notamment celui du petit pont d’où vous pourrez plonger pour une baignade rafraîchissante dans la rivière…

Infos et réservations: https://domaine-viticole-corse.com/ – Tel: 09 88 99 30 62 – email: info@castelludibaricci.com

Se faire chouchouter au Domaine Saparale

Au Domaine Saparale, il y a à peu près tout ce dont vous avez rêvé. Du vin, en premier lieu, emblématique de l’appellation Sartène, avec des rouges corsés au caractère franc, des rosés toniques et des blancs raffinés. Un paysage, ensuite, avec ce vignoble niché au coeur de la vallée de l’Ortolo, un coin encore sauvage où la biodiversité vit heureuse.

Un accueil d’exception, enfin, pour ceux qui en ont le budget. En séjournant aux bergeries du domaine, vous serez traités comme des rois : visite privative de la cave et du domaine, massages et yoga sur demande, randonnées sur des sentiers balisés dans le domaine et aux alentours… D’octobre à mars, vous pourrez également vous initier à l’assemblage des vins en compagnie d’un oenologue qui vous expliquera comment associer différents « jus » pour créer votre propre cuvée, avec laquelle vous repartirez bien évidemment !

Les bergeries sont ouvertes toute l’année. Séjours de 2 à 7 nuitées en fonction de la période. Bergeries de 2, 4 et 6/7 personnes avec prestations hôtelières (petit déjeuners, femme de chambre au quotidien, conciergerie, livraison des courses, services traiteur, yoga et massages…). Contact bergeries :  06.15.21.37.68 bergeries@saparale.com, site web: http://www.lehameaudesaparale.com/

Même si vous ne séjournez pas au domaine, une visite privative du chai est possible sur rendez-vous (17€/pers.) et le caveau de dégustation vous accueille gratuitement et sans rendez-vous pour déguster et acheter. La boutique du domaine est ouverte toute l’année. Hors saison du lundi au vendredi 10h-18h non stop. En saison (mai- septembre) le lundi 10h-18h et du mardi au samedi 10h-19h non stop. Contact et infos : 04.95.77.15.52 contact@saparale.com , site web : http://www.saparale.com/

Mes coups de coeur dans le sud de la Corse

Entrer dans un atelier d’artiste à Porto-Vecchio

Atelier Maxchapat Porto-Vecchio Corse
(c)AC

MAXCHAPAT a séduit la ville avec ses œuvres hors du commun : des portraits très grand format qui nous font « entrer dans les regards, les cheveux, les aspérités du visage ». Aujourd’hui, il se consacre plutôt à ses oeuvres figuratives où les corps restent néanmoins omniprésents, matérialisés par des formes aux couleurs vives qui « prennent le spectateur de plein fouet ». Les cinq sens en éveil, MAXCHAPAT « fantasme la vie et les gens » pour en projeter sur la toile sa vision sensible et humaine. Allez lui rendre visite dans son show-room en pleine vieille-ville, juste à côté de la porte génoise. Infos: Instagram @maxchapat

Bronzer à la Rondinara

Plage Rondinara Corse
(c)AC

Vous allez la voir se découvrir petit à petit, en approchant en voiture… L’anse de la Rondinara est l’une des plus belles plages entre Porto Vecchio et Bonifacio, évidemment très fréquentée en pleine saison, mais si vous avez la chance d’y aller en juin ou en septembre vous pourrez profiter pleinement de cette plage toute douce, toute ronde, des eaux turquoise, du maquis environnant… Un enchantement.

Embranchement depuis la T10 entre Porto Vecchio et Bonifacio.

Dormir dans un loft à Porto Vecchio

Hôtel Citta di Lume Porto-Vecchio Corse
(c)AC

Vous rêvez d’être chez vous mais en mieux ? Direction Città di Lume, à Porto Vecchio, qui propose des lofts modernes, spacieux et tout confort. En plein cœur de la vieille ville, avec un parking, cette résidence hôtelière est une base idéale pour découvrir les alentours. Attention, vous allez prendre goût au luxe. Infos : http://www.cittadilume.com/fr/

Se frotter au mystère des « orii » à Monacia d’Aullène

Sentier du patrimoine Monacia d'Aullène Corse
(c)AC

Prenez les routes de campagne et plongez dans l’histoire de l’Extrême Sud de la Corse avec le sentier du patrimoine de Monacia d’Aullène. Entre murets en pierre sèche et chênes-lièges, vous parcourrez 4kms d’histoire sur un sentier très tranquille, accessible à tous. Clou du spectacle : les « orii », des cavités naturelles dans la roche aménagées par l’homme depuis des millénaires pour y stocker des céréales, s’abriter pendant les transhumances, se cacher… Impossible de rester insensible au charme de ces roches. Infos : https://monacia-aullene.fr/le-sentier-du-patrimoine/

Voir un lion à Roccapina

Lion de Roccapina Corse
(c)AC

Il regarde vers la mer, les yeux braqués vers la (pas si) lointaine Afrique… Le lion de Roccapina ne rugit pas, mais son port majestueux sculpté dans le granit en fait tout de même le roi de la côte sud de la Corse. Sous ses pattes, une plage idyllique appelle à la baignade. Pour vous y rendre, vous pouvez emprunter en voiture le sentier sableux qui mène de la route à la plage. Sur place, vous pourrez partir à l’assaut du lion ou l’admirer en barbotant dans l’eau turquoise. En amont sur la route départementale, une aire de stationnement (face à la maison de Roccapina) permet de prendre des photos de ce site extraordinaire.

Accès par la T40, le départ de la piste qui mène à la plage est en contrebas de l’auberge Coralli.

Dormir dans un phare à Senetosa

Phare Senetosa Corse
(c)AC

D’un blanc immaculé, le phare de Senetosa semble perdu au milieu de nulle part, entre Méditerranée et maquis. Pour l’atteindre, une seule solution : marcher. Mais la beauté des paysages vous fera oublier l’effort : depuis le petit port de Tizzano, vous passerez par des plages secrètes à la beauté irréelle. Le maquis sent bon et vous verrez même, si vous avez de la chance, des oiseaux nicher dans les « tafonu », les trous dans la roche. Comptez 4h de marche aller-retour, prenez de l’eau et votre maillot de bain. Les plus courageux peuvent continuer le sentier jusqu’à Campomoro et passer la nuit au phare, transformé en gîte pour randonneurs ! Infos : https://www.campumoru-senetosa.corsica/

Manger du fromage en regardant passer les brebis

Ferme de Roccapina Sartène Corse
(c)AC

Imaginez : vous vous réveillez, ouvrez les rideaux et tombez nez-à-nez avec un troupeau de brebis paissant tranquillement devant vos fenêtres. Au petit-déjeuner, vous dégustez le fromage fabriqué à la ferme avec le lait de vos voisines bêlantes. Ça ressemble à un rêve ? C’est la réalité à la Ferme de Roccapina, qui accueille les voyageurs dans des chambres d’hôtes très confortables. Une fois par semaine, Karine, la maîtresse des lieux, propose à ses hôtes des « goûters paysans » durant lesquels elle vous guide à travers son exploitation agricole et vous régale de fromage accompagné de confiture de figues et d’un verre de vin local… Infos : https://www.fermederoccapina.fr/

Noyer ses soucis dans l’eau aux bains de Caldane

bains de Caldane Sartène Corse
(c)AC

Le long de la rivière Fiumicicoli (qui donne aussi son nom à un vin que je vous recommande de goûter !), le domaine Rosa de Caldane va vous faire découvrir « l’eau anti-déprime ». La source d’eau, qui sort dans le bassin datant de l’époque romaine, est réputée pour ses vertus dermatologiques et articulaires. Deux bassins modernes ont été ajoutés pour profiter de cette eau bénéfique au milieu d’un magnifique jardin où vous pourrez vous relaxer autant que vous le souhaitez… Ajoutez à ça une salle de sport, un sauna, un jacuzzi, un parcours de santé et un restaurant, et vous serez complètement détendus. Les massages sous les arbres, bercés par le murmure du Fiumicicoli, devraient finir de détendre même les plus stressés. Si vous avez besoin de temps pour décompresser, des hébergements sur place sont disponibles. Infos: https://www.hotelresidence-caldane.com/

Avoir rendez-vous avec la préhistoire à Cucuruzzu

Site préhistorique Cucuruzzu Corse
(c)AC

En plein cœur de la forêt se cache un vestige de l’âge du Bronze (entre 2000 et 1000 av.JC) : le Casteddu di Cucuruzzu, vestige d’un village préhistorique très bien organisé. On y voit encore les abris dans lesquels les échoppes et ateliers étaient installés, et on devine l’importance de la forêt pour subvenir aux besoins de ces hommes. Le site est magnifique, ombragé, et le voyage dans le temps passionnant. Infos : https://www.isula.corsica/patrimoine/Le-site-archeologique-de-Cucuruzzu-Capula_a12.html

Atteindre le paradis au Cuscionu

Plateau du Cuscionu Corse
(c)AC

Des chevaux gambadent librement, des cochons fouissent un peu partout, une eau limpide s’écoule tranquillement dans les pozzine, ces petites mares qui donnent à l’herbe environnante sa couleur plus verte que verte… Pour atteindre ce plateau paradisiaque perché à 1500 mètres d’altitude, il vous faudra emprunter une route bien défoncée pendant plusieurs kilomètres… Mais c’est un lieu magique, sauvage, unique à voir une fois dans sa vie.

Plateau du Cuscionu ferme-auberge A Funtana Bianca Corse
(c)AC

Pour y rester plusieurs jours, je vous recommande la ferme-auberge Funtana Bianca, à proximité (en voiture) du départ des randonnées. Vous serez hébergés avec gentillesse et simplicité dans des maisonnettes en pierre au sein d’un grand jardin. La table du restaurant est familiale et généreuse. Ne passez pas à côté ! Infos : http://www.funtana-bianca.com/

Accès depuis le village de Quenza. Plusieurs sentiers de randonnée sur place, faciles ou plus sportifs.