La Toscane, terre de vin et de beauté

La Toscane, cette belle méconnue. Oui, méconnue. Car derrière les chefs d’œuvre et les villes chargées d’histoire qui attirent la foule des touristes se cache une région verdoyante, où les vignobles côtoient la forêt, les champs de coquelicots et la mer. Pour découvrir la Toscane authentique à travers sa riche production de vins, suivez notre guide de voyage en Toscane !


La Toscane en une gorgée…

Bien sûr, il y a Florence, la belle, dont chaque coin de rue révèle un chef d’œuvre. Il y a Sienne, dont la terre a donné naissance à cette ville ocre surplombant les collines. Il y a les tours de Pise et de San Gimignano, l’albâtre sculpté de Volterra, les spectaculaires sources d’eau chaude de Saturnia. Mais la Toscane ne s’arrête pas à ses sites (parfois trop) touristiques. En coulisses, cette grande région italienne révèle des trésors plus confidentiels : villages perchés, criques rocheuses et longues plages de sable, vignobles accrochés aux collines.

Le vignoble de Toscane remonte à des temps immémoriaux. Les Etrusques, peuple qui occupait le territoire de l’actuelle Toscane entre le 8ème et le 3ème siècle av.JC, produisaient sans doute déjà du vin. Dès le Moyen-Age, la renommée et la puissance de Florence en font un lieu de commerce important pour les vins, qui vont désormais fièrement revendiquer leur origine : les vins du Chianti se parent fièrement de leur dénomination au XIVème siècle et gagnent dès lors en prestige.

Gallo nero Chianti Classico
Le coq noir, symbole du Chianti classico (AC).

La légende du « gallo nero », le coq noir

De nos jours, l’appellation « Chianti classico » distingue les vins produits dans la zone historique du Chianti de ceux produits ailleurs en Toscane. Pour les reconnaître, cherchez le coq noir sur la bouteille.

Ce symbole fait écho à une légende qui remonte au Moyen-Age. Les Républiques de Florence et de Sienne se disputaient alors le territoire du Chianti. Pour mettre fin au conflit, il fut décidé de mettre en compétition deux cavaliers : au chant du coq, l’un partirait de Florence en direction de Sienne, l’autre de Sienne en direction de Florence. Là où ils se rencontreraient serait fixée la limite entre les deux territoires. Mais les Florentins, malins, firent passer quelques jours d’enfer à leur coq (noir) : affamé, privé de sommeil, le coq chanta bien plus tôt que le lever du jour et le cavalier florentin partit bien en avance sur son concurrent siennois. Résultat, le territoire du Chianti revint quasi intégralement à la République de Florence !

Fiers de leur vin, les villages historiques du Chianti forment au XVIIIème siècle une « ligue » afin de se démarquer de la concurrence. C’est sans doute l’une des premières formes « d’appellation d’origine contrôlée » au monde. Aujourd’hui, on distingue le Chianti classico, produit dans la zone historique du Chianti, et le Chianti générique, produit partout ailleurs en Toscane. L’appellation Chianti classico impose l’utilisation, au minimum à 80 % dans les vins rouges, du cépage sangiovese. Emblématique de la Toscane, ce cépage dont le nom signifie « sang de Jupiter » donne des vins très tanniques aux arômes de fruits noirs (cerise, prune, mûre,…), avec une grande capacité de garde.

Si le Chianti est le plus connu des vins toscans, et peut-être même italiens, la Toscane a bien d’autres bouteilles dans son sac. Du côté de San Gimignano, la ville des tours, c’est le vin blanc qui tient le haut du pavé avec la Vernaccia : ce cépage produit des vins blancs réputés depuis le Moyen-Age. En 1993, ce fut le premier vin blanc italien à obtenir une DOCG (cf encadré ci-dessous). Frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs, les Vernaccia se boivent généralement jeunes mais peuvent développer, en vieillissant, une minéralité et des arômes de fruits exotiques.

Village et vignoble de San Gimignano
Le village de San Gimignano surplombant les vignes (AC).
Village de Montepulciano
Vue depuis le village de Montepulciano (AC)

Plus au sud de la Toscane, le village de Montepulciano est incontournable pour les amateurs de vins rouges. On y produit le « Vino nobile », le vin noble, composé au minimum de 70 % de sangiovese et élevé deux ans dans des barriques ou des fûts de chêne. Les nombreuses caves anciennes dans le village témoignent de la longue histoire du Vino nobile, dont le nom remonte au XVIIIème siècle. Son appellation actuelle a été l’une des premières accordées en Italie en 1980.

Lire une étiquette italienne

La classification des vins en Italie est sensiblement équivalente au système français. En bas de la pyramide, on trouve les « Vini da tavola », les vins de table sans aucune labellisation. Viennent ensuite les vins en IGT (Indicazione geografica tipica), l’équivalent de l’IGP français, qui certifie la provenance (souvent régionale) d’un vin. Les vins classés DOC (denominazione di origine controllata), équivalents de l’AOC française, proviennent de petites zones clairement délimitées et doivent répondre à un cahier des charges qui impose notamment l’utilisation de certains cépages et une période de vieillissement. Enfin, au sommet de la pyramide, on trouve les DOCG (origine controllata e garantita) qui couronne des vins de grande qualité ayant été labellisés DOC pendant au moins 5 ans.

La mention « Classico » indique que le vin provient d’une zone historique de production, tandis que la mention « Riserva » atteste que le vin a fait l’objet d’un vieillissement prolongé, en barrique et/ou en bouteille, avant sa commercialisation.

Village de Montalcino
Le village de Montalcino (AC)

À une trentaine de kilomètres à l’ouest de Montepulciano, le village de Montalcino est lui aussi un très haut lieu du vin. Devenu célèbre dans les années 1970-80, notamment à la faveur d’investissements colossaux dans les vignobles et de la conquête du marché américain, le brunello de Montalcino a réussi à se faire une place parmi les très grands vins italiens et les prix s’en ressentent (les premiers prix se situent aux alentours de 40€ la bouteille). Mais il faut au moins une fois goûter ce vin, élaboré avec 100 % de sangiovese et élevé pendant au moins 5 ans en bois puis en bouteille : profond, élégant, presque suave, il ne laisse personne indifférent.

Vignoble de Bolgheri
Le vignoble de Bolgheri (AC)

Autre vignoble récent (et aux prix élevés), celui de Bolgheri, à deux pas de la Méditerranée, entre Livourne et Grosseto. Né dans les années 1940 de la passion d’un marquis pour les vins de Bordeaux, le vignoble ne connaît un réel essor que dans les années 1990 avec la création de nouveaux domaines qui transforment leurs vergers, nombreux dans la zone, en rangs de vignes. L’esprit bordelais perdure : on trouve à Bolgheri du cabernet sauvignon, du merlot, du petit-verdot, mais aussi du cabernet franc et de la syrah. Ces cépages d’origine française ont supplanté à Bolgheri le traditionnel sangiovese, donnant naissance à l’appellation « Super Toscans » désignant des vins issus d’assemblage de cépages étrangers.


Voyager dans le vin de Toscane

Découvrir le Chianti Classico et les Colli Senesi

Pénétrer dans l’empire du vin chez Antinori

Cave Antinori nel Chianti Classico
Antinori nel Chianti classico (AC)
Cave Antinori nel Chianti Classico
Cave Antinori nel Chianti classico (AC)

C’est un des noms à retenir dans le monde du vin italien : Antinori, grande famille florentine depuis des siècles, est aujourd’hui à la tête d’un véritable empire du vin composé de douze domaines en Toscane sur les appellations les plus prestigieuses, deux dans le nord de l’Italie et un dans les Pouilles. Le navire amiral se situe à une vingtaine de kilomètres au sud de Florence : la cave Antinori nel Chianti classico ouvre la route du Chianti avec une cave époustouflante. Totalement intégrée dans la colline (arriver si possible par la route d’en face, depuis le village de Pergolato, pour bien voir l’intégration paysagère), cette cave inaugurée en 2012 abrite plus de 2000 barriques dans une atmosphère maintenue naturellement entre 14 et 16°C grâce aux murs elliptiques en terra-cotta. Ce chef d’œuvre architectural compte également un escalier emblématique qui permet de gagner le toit-terrasse où les vignes entourent un restaurant.

Dégustation chez Antinori nel Chianti classico
Dégustation chez Antinori nel Chianti classico (AC)

L’organisation est millimétrée et pour faire une visite de la cave, il faut impérativement réserver bien à l’avance. Plusieurs formules de visites sont proposées (de 45 à 160€/pers.). La visite Bottaia permet, en deux heures et demi, de faire un tour complet de la cave, avec des explications aussi bien œnologiques qu’architecturales, et de déguster 4 vins, dont deux Chianti classico. Vous passerez par la collection privée d’œuvres d’art, l’auditorium, la cave, la Vinsantaria où est élaboré le Vino Santo, vin doux de Toscane, et les salles de dégustation avec vue sur les barriques. Un must, si l’on a un peu de budget.

Antinori nel Chianti classico, Via Cassia per Siena, 133, 50026 Bargino FI.

Réservation des visites (en italien ou anglais) en ligne : https://www.antinori.it/en/experiences/

Visiter la plus vieille cave du Chianti à Castelvecchi

Cave Castelvecchi in Chianti
Cave de Castelvecchi in Chianti (AC)

Il va falloir prendre une petite laine pour monter à Castelvecchi in Chianti : à environ 600 mètres d’altitude, la cave se trouve dans la zone la plus en altitude du Chianti classico, au nord du village de Radda in Chianti. A l’intérieur, les épais murs en pierre, vieux de mille ans, conservent une température optimale pour le vin, aux alentours de 18°C toute l’année. Cette cave, qui daterait de l’année 1043, est une des plus anciennes du Chianti et mérite le détour. On y découvre une salle de dégustation où des fûts agés de 300 ans sont éclairés aux chandelles. Dans cette salle sont organisées des « dégustations sensorielles » où l’odorat et le goût prennent le dessus sur la vision, sens ô combien trompeur…

L’exploration continue par la cave, où des barriques de chêne français côtoient cinq grands fûts en châtaignier, une rareté. Dans un recoin, une petite pièce très humide, où les barriques sont recouvertes de moisissures, vous donnera peut-être la chair de poule : il s’agit de l’ancienne geôle du château, attenant à la cave.

Dégustation de vin Castelvecchi in Chianti
Dégustation à Castelvecchi in Chianti (AC)

Plusieurs formules de dégustations sont proposées (de 20 à 48€/pers.). La visite « Antica essenza del Chianti classico » permet de déguster trois Chianti classico, dont un « Riserva » 100 % sangiovese particulièrement réussi. Vous pourrez ensuite prolonger la promenade dans le charmant village de Radda-in-Chianti, dont les ruelles sont ponctuées de bars à vins.

Cantina Castelvecchi in Chianti, Traversa del Chianti, 53017 Castelvecchi SI.

Réservation des dégustations en ligne : https://www.chianticastelvecchi.it/wine-tasting/

Admirer les collines de Sienne chez San Giorgio a Lapi

Direction le sud de la région du Chianti, à 6 kilomètres de la belle ville de Sienne, pour découvrir un domaine familial très attachant : San Giorgio a Lapi. Le nom du domaine vient du tableau représentant Saint Georges dans la petite église du XIIème siècle plantée au milieu du vignoble. L’histoire du domaine commence en 1977, lorsque le grand-père des vignerons actuels, originaire de la région de Trente dans le nord de l’Italie, rachète 70 hectares de terre dans ce territoire des « Colli Senesi », les collines de Sienne. Aujourd’hui, ses cinq petits-enfants continuent à produire du Chianti Classico mais aussi du Chianti Colli Senesi sur les 50 hectares de vigne répartis sur des sols de nature différente qui donnent à chaque appellation sa particularité.

Alberto, un des cinq vignerons, conduit tous les jours des visites du domaine (en italien et anglais), suivies d’une dégustation de vins. L’ambiance est familiale, simple, et le paysage sublime : la petite église surplombant le vignoble, les collines à perte de vue… Alberto vous guide dans la vigne, à la cave, et vous livre toutes les explications nécessaires pour apprécier ensuite, les sept (!) vins proposés à la dégustation : un blanc, un rosé, quatre rouges dont un Chianti Colli Senesi et un Chianti Classico, et enfin un vin doux. Toute les cuvées sont excellentes et accompagnées par une dégustation d’huile d’olive, charcuterie, fromage, focaccia et biscuits aux amandes. Un moment convivial, joyeux, à faire sans hésitation ! (40€/pers.)

San Giorgio a Lapi, Str. di Colle Pinzuto, 30, 53100 Siena SI.

Réservation des visites en ligne : https://www.sangiorgioalapi.it/book-online

Découvrir la Vernaccia di San Gimignano

Déjeuner entre les barriques chez Palagetto

Cave Palagettto San Gimignano
Les tables dressés dans la cave à Palagetto (AC)

À deux pas du célèbre village de San Gimignano, le domaine Palagetto accueille les visiteurs pour une expérience unique : un déjeuner-dégustation au milieu des tonneaux. Ce domaine de 55 hectares, créé en 1978, travaille totalement en agriculture biologique et produit pas moins de 26 cuvées différentes. L’actuelle vigneronne, Arianna, troisième génération de vignerons de la famille, a voulu marquer son passage en créant des vins atypiques, notamment des pétillants.

Déjeuner dégustation Palagettto San Gimignano
Déjeuner dégustation chez Palagetto (AC)

Pour le déjeuner, les tables sont dressées dans la cave. L’ambiance est feutrée, rafraîchissante en été, et le repas délicieux pour un prix très abordable (33€/pers.). Au menu : sélection de pecorino italien accompagné des très bons miels du domaine, pasta « cacio e pepe » (fromage et poivre) et en dessert les fameux cantucci, biscuits aux amandes, à tremper dans le Vino Santo. Quatre vins blancs sont proposés à la dégustation, dont deux Vernaccia de San Gimignano d’âge différent. Le domaine produit également une très bonne huile d’olive.

Plusieurs autres formules de dégustation sont proposées (de 20 à 42€), avec ou sans déjeuner. La formule Arnilù, décrite ci-dessus, permet de déguster la Vernaccia de San Gimignano, cépage blanc typique des collines environnant le village des tours.

Azienda agricola Palagetto, Via Racciano, 10, 53037 San Gimignano SI.

Réservation des dégustations en ligne : https://www.palagetto.it/degustazioni-vino-olio-sangimignano/

Découvrir le Vino nobile de Montepulciano

Vivre une expérience écolo chez Salcheto

Cave Salcheto Montepulciano
La cave de Salcheto et sa couverture végétale (AC)

Au pied du village médiéval de Montepulciano, la cave Salcheto relève le défi de concilier la tradition du Vino nobile et l’innovation écologique. Créée en 1984, cette exploitation familiale a pris un virage vert en 2011 avec l’inauguration de sa nouvelle cave éco-conçue. Dès votre arrivée, vous verrez de drôles d’ovnis posés sur la terrasse : il s’agit de collecteurs de lumière naturelle qui permettent d’éclairer toute la cave sans avoir recours à l’électricité. La couche de sable sous le dallage de la terrasse permet d’isoler la cave de la chaleur, tout comme la couverture végétale qui régule naturellement la température. En cas de forte chaleur, un système de ventilation naturelle, via des sondes situées à 10m de profondeur dans la terre, permettent de faire entrer de l’air frais dans la cave. Un récupérateur d’eau de pluie permet d’alimenter la cave pour le nettoyage notamment.

Côté vigne, évidemment, on fait aussi dans le naturel. Les vendanges sont entièrement faites à la main sur les 50 hectares et le vin n’est transporté d’une cuve à l’autre que par la force de la gravité.

Les vins de Salcheto méritent d’être découverts. Leurs cuvées Obvius sont des vins naturels, sans sulfites, non filtrés et élaborés uniquement avec les levures présentes sur le raisin. L’absence de sulfites étant un obstacle au vieillissement des vins, ces bouteilles sont fermées par un bouchon à vis qui vous invite à les consommer jeunes. Leur nobile de Montepulciano, élevé deux ans en bois et en bouteille, exprime toutes les nuances du sangiovese, appelé ici le « prugnolo gentile » : des arômes de fruits noirs (cassis, mûre), mais aussi un côté fumé, presque animal.

Dégustation chez Salcheto (AC)

Des visites sont organisées tous les jours, suivies d’une dégustation de trois vins (20€/pers.) Pour faire durer le plaisir, on vous recommande de tester le restaurant Indigeno, attenant à l’accueil de la cave : une expérience culinaire nature avec des plantes sauvages et des légumes du potager, un pain fait maison avec des blés anciens cultivés à moins de 30kms, et une créativité poétique dans les salades « émotionnelles » qui vous ouvre à un monde de saveurs et de textures étonnantes.

Salcheto, Via Villa Bianca, 15, 53045 Montepulciano SI.

Pour réserver une visite et dégustation, envoyez un e-mail à : enoteca@salcheto.it

Passer un moment suspendu à Canneto

Dégustation Canneto Montepulciano
Dégustation chez Canneto à Montepulciano (AC)

De l’autre côté du village de Montepulciano, sur le versant nord-ouest donnant vers le Val d’Orcia, la cave Canneto vous propose de déguster ses vins dans un cadre magnifique : tonneaux et tables sont installés face au vignoble de 30 hectares et aux collines verdoyantes (surtout au printemps !). Créée en 1987, cette cave est aujourd’hui dirigée par une dizaine d’associés, dont une majorité de Suisses, qui ont voulu marier la tradition du Vino nobile avec des vins plus originaux comme des blancs à base de riesling et sauvignon.

La dégustation vous permet de parcourir toute la gamme des vins rouges de Montepulciano : le rosso (ici composé à 80 % de sangiovese et 20 % de merlot), qui ne passe que 6 mois en cuve inox et 3 mois en bouteille ; le Vino nobile, élevé 12 mois en barrique et 6 mois en bouteille; et le nobile riserva, qui arrive sur votre table après deux ans en barrique et 6 mois en bouteille. Tous les vins sont biologiques.

Le domaine propose plusieurs formules de visites et dégustation (de 15 à 40€/pers.), sans réservation nécessaire, de 10h à 18h du lundi au samedi du 15 mars au 15 novembre. (9h-17h du lundi au vendredi en hiver).

Azienda agricola Canneto, Via dei Canneti, 14, 53045 Montepulciano SI.

Le détail des visites est consultable sur leur site : https://www.cannetowinetasting.com/en/wine-tasting-montepulciano-tuscany

Découvrir le brunello de Montalcino

Boire entre femmes chez Patrizia Cencioni

Cave Patrizia Cencioni Montalcino

Les hommes sont évidemment les bienvenus, mais cette cave de Montalcino, située juste au pied du village médiéval, est l’oeuvre d’une femme, Patrizia Cencioni, aujourd’hui épaulée par ses filles. Sept femmes et un homme, « pour le quota et la mécanique », mènent tous les travaux du domaine, de la taille de la vigne à l’accueil des visiteurs. Créé en 1989, ce domaine étale ses vignes de sangiovese et cabernet sauvignon sur 10 hectares, à environ 300 mètres d’altitude. Les vendanges sont manuelles, et les vins sont ensuite élevés dans des contenants en bois de différentes tailles : fûts, tonneaux, barriques… Pour le brunello par exemple, après trois ans et demi passés dans des contenants différents, les vins sont assemblés pour donner naissance à des bouteilles uniques, différentes d’année en année. On comprend pourquoi Patrizia pense qu’il est « plus facile de changer de mari que de changer d’œnologue » !

Cave Patrizia Cencioni Montalcino
Arianna et ses collègues vous accueillent pour les visites (AC)

Le domaine propose tous les jours des visites (en italien ou anglais) suivies d’une dégustation, orchestrées par l’efficace Arianna. De la vigne à la cave, elle vous explique tout sur le domaine et la production des vins. Puis, la dégustation vous permet de vous familiariser avec les vins de Montalcino : un rosso, élevé en fûts neufs de chêne de Slavonie (une région de Croatie), un brunello aromatique, profond, mais qui reste souple en bouche, un Vieilles vignes produit pour fêter les 30 ans du domaine, et un brunello Riserva qui présente un corps, une complexité et des arômes tertiaires (sous-bois, cuir,…) impressionnants. Le domaine produit également un « Super toscan » composé de 60 % de sangiovese et 40 % de cabernet sauvignon, un rosé très aromatique et une huile d’olive délicieuse. L’accueil est amical, professionnel, et personnalisé. Un domaine à ne pas manquer.

Azienda agricola Patrizia Cencioni, Podere Capanna, 102, 53024 Montalcino SI.

Pour réserver votre visite : https://patriziacencioni.com/degustazioni-patrizia-cencioni/

S’immerger dans la campagne chez Cordella

Cave Cordella Montalcino
La cave Cordella à Montalcino (AC)

Autre vignoble aujourd’hui dirigé par une femme, le domaine Cordella se situe à une dizaine de kilomètres à l’est du village. Isolée au milieu des vignes, la cave est en cours d’agrandissement mais vous serez accueillis dans la maison (qui propose aussi des chambres en agrotourisme) par Aldo, le mari de la vigneronne, pour une visite et une dégustation de leur délicieux brunello de Montalcino. Le domaine n’a planté que du sangiovese et ne produit que du rosso et du brunello, ainsi qu’un rosé et une grappa. Pour une dégustation loin de tout, entourés seulement par les cyprès et les vignes.

Cordella in Montalcino, Podere Meleto, 27,, 53024 Montalcino SI.

Réservations sur le site : http://www.cordellavini.it/

Découvrir le vignoble de Bolgheri

Marcher sur les terres du marquis à Terre del Marchesato

Domaine Terre del Marchesato Bolgheri
Domaine Terre del Marchesato à Bolgheri (AC)

Pour déguster du vin de Bolgheri, vous aurez l’embarras du choix : les caves se succèdent le long de la route et vous proposent toutes de déguster leur vin. Pour entrer réellement dans le cœur de ce vignoble récent, faites une visite chez Terre del Marchesato. Ce domaine agricole, créé en 1954 par Antonio Fuselli, est situé sur les terres du marquis (d’où son nom) qui avait, dès les années 1940, fait le pari de planter des cépages bordelais dans cette région proche de la mer où l’on pensait qu’il était impossible de faire du bon vin. Aujourd’hui, Terre del Marchesato compte parmi les plus belles caves de la région. Des 16 hectares de vigne, situées dans le « triangle d’or » de Bolgheri (constitué par les prestigieux domaines Sassicaia, Ornellaia et Guada al Tasso), naissent des vins puissants, originaux, reflétant tout le soleil de la région.

Dégustation Terre del Marchesato Bolgheri
Dégustation Terre del Marchesato (AC)

Plusieurs formules de visite du domaine (en italien ou anglais) et dégustation sont proposées (de 20 à 48€/pers.). Pour apprécier les cépages dans leur expression la plus pure, la dégustation Premium vous propose de déguster un 100 % cabernet sauvignon, qui devrait plaire aux amateurs de Bordeaux, un 100 % Cabernet franc plus sauvage, un 100 % Merlot et un étonnant 100 % Petit-verdot, cépage un peu délaissé qui pourrait regagner en notoriété avec le réchauffement climatique grâce à sa maturation tardive (attention au porte-monnaie, la bouteille est à 90€). Ne passez pas à côté du Marchesale, en DOC Bolgheri, composé à 50 % de Syrah, 30 % de Cabernet sauvignon, 15 % Merlot et 15 % Petit-verdot. Un « Super toscan » typique de Bolgheri, qui allie la chaleur de la Syrah au style bordelais.

Terre del Marchesato, Via Località Sant’Uberto, 164, 57022 Bolgheri LI.

Réservation des visites en ligne : https://www.terredelmarchesato.com/accoglienza/degustazioni/

Faire un saut à la cave Chiappini

Domaine Chiappini Bolgheri
Domaine Chiappini à Bolgheri (AC)

Accueil plus simple et prix moins élevés à la cave Chiappini, qui vous propose de déguster ses vins biologiques en mono-cépage (petit-verdot, cabernet sauvignon, cabernet franc et merlot) mais surtout ses trois cuvées de Bolgheri DOC : deux rosso, l’un à majorité de sangiovese, l’autre à majorité de cabernet sauvignon, et un Bolgheri Superiore représentatif des « Super toscans ».

Azienda agricola Chiappini, Località Felciaino 189, C, 57022 Bolgheri LI.

Pour réserver une visite : https://visit.giovannichiappini.it/


Mes coups de coeur en Toscane

Goûter la vraie Florence

Duomo de Florence
Le Duomo de Florence (AC)

Incontournable, la ville des Médicis mérite bien d’y passer 3 ou 4 jours. Pour une visite guidée de la ville qui vous permettra d’en connaître l’histoire, l’architecture et les personnages illustres, contactez Duccio, guide certifié et sympathique, qui vous guidera (dans un français parfait) à travers les rues de la ville, de la Piazza della Repubblica au Ponte-Vecchio.

Pour une matinée gourmande, les chefs de Cuoco a domicilio vous proposent une visite guidée du marché Sant’Ambrogio. Attention, venez avec un bon appétit : vous allez déguster, au fil des stands et des explications culinaires données par Massimiliano, de la charcuterie, du fromage, les spécialités florentines comme la ribollita, le peposo ou les tripes, des fruits, des biscuits et du vin ! C’est passionnant, délicieux et c’est surtout un très bon moment de partage avec les chefs, passionnés par la gastronomie de leur ville.

Le marché le plus fréquenté par les touristes, San Lorenzo, est moins typique. Quelques restaurants aux alentours méritent néanmoins le détour : La Cipolla rossa, la grande trattoria Zazà et la petite trattoria typique chez Mario.

Pour une escapade dans les vignes, et une découverte du Chianti Colli Fiorentini (collines de Florence), Roberto Serio vous accueille pour une journée de plaisir au coeur du Chianti. Après une visite à la coopérative, direction la cave personnelle de Roberto où un déjeuner pantagruélique vous attend autour d’une dégustation conviviale des vins.

Se régaler à Sienne

Piazza del Campo Sienne Italie
Piazza del Campo à Sienne (AC)

Autre ville phare de Toscane, Sienne vous régalera par sa cuisine traditionnelle et les vins des Colli Senesi environnantes. Ne passez pas à côté des pici, ces spaghetti épais typiques de Toscane, que vous pourrez déguster dans la petite osteria Al Palchetto, cachée dans une ruelle derrière la Piazza del Campo. Incontournables également, les ricciarelli, ces biscuits à l’amande typiques de Sienne, moelleux et recouverts de sucre glace. Attention, on peut vite y devenir accro.

Plonger dans le vin de Montepulciano à l’Enoliteca

Dans l’ancienne forteresse de Montepulciano, une « Enoliteca » a ouvert ses portes : ce bar à vins propose une large sélection de vins de Montepulciano à déguster au verre en self-service. Le principe : vous insérez une carte dans les machines, sélectionnez le vin que vous voulez déguster (soit en format petit verre de dégustation, soit en format vrai verre à siroter) et à la fin, vous payez le nombre de verres que vous avez pris (de 2,5 à 5€ le verre dégustation). Le choix est très large et vous permet de comparer plusieurs domaines. Le lieu est également impressionnant, avec le sol vitré qui laisse voir les ruines étrusques retrouvées sur le site. Les amateurs de vin risquent d’y passer des heures… Dans le village de Montepulciano, vous pourrez aussi visiter des caves médiévales ou partir à la découverte des vignobles environnants. Un large choix de visites œnologiques est proposé par l’agence Valdichiana Living.

Enoliteca Vino nobile di Montepulciano, Via di S. Donato, 21, 53045 Montepulciano SI.

Ouvert tous les jours de 11h à 19h.

D’une enoteca à l’autre…

Dans les villages de Montepulciano, Montalcino ou Bolgheri, la plupart des restaurants portent le nom d’« enoteca » et vous proposent de déguster les vins de la région au verre. N’hésitez pas à prendre place dans une enoteca pour un apéritif ou même un repas entier. Autre option pour déguster du vin : dormir dans les « agriturismo », qui sont légion en Toscane. Le principe : le domaine viticole propose des chambres (souvent très confortables) et vous pouvez évidemment déguster les vins produits sur le domaine. Un coup de coeur particulier pour la Tenuta Sovestro, au pied de San Gimignano, où l’accueil est chaleureux et la vue sublime sur les tours de la ville. Un sentier (environ 20 min.) vous permet de gagner San Gimignano à pied, évitant ainsi les parkings souvent engorgés de la ville.

Tenuta Sovestro San Gimignano
Tenuta Sovestro (AC)

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première le programme de nos visites et des remises exceptionnelles pour nos abonnés !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

%d blogueurs aiment cette page :